L’art de la transformation

L’art de la transformation

Il ne faut pas oublier que des situations extrêmes de douleur mettent notre résistance à l’épreuve mais elles servent aussi comme des catalyseurs pour être conscient de nos forces.

Un enfant se plaignait de sa vie et des choses difficiles auprès de sa mère.

Apparemment, dès qu’il résolvait un problème, un autre apparaissait immédiatement. Sa mère l’a emmené dans la cuisine.

Elle remplit trois casseroles d’eau et les mit sur le feu. L’une contenait des carottes, l’autre des œufs et l’autre du café.

L’enfant attendit impatiemment, en se demandant ce qu’était en train de faire sa mère.

Au bout de 20 minutes, la mère éteignit le feu. Elle sortit les carottes et les mit dans un bol. Elle sortit les œufs et les mit dans une assiette. Puis, elle filtra le café et le servit dans une tasse.

Elle regarda son fils et lui dit : «Que vois-tu ?». «Des carottes, des œufs et du café», dit-il. Humblement, l’enfant lui demanda : «Que signifie tout cela, maman ?».

«C’est de la chimie» expliqua-t-elle : «Les trois éléments ont été confrontés à la même adversité : de l’eau bouillante. Mais ils ont réagit différemment en fonction de leurs caractéristiques.

La carotte s’est ramollie et l’intérieur de l’œuf a durci. Le café, lui, a été capable de répandre son arôme délicieux.”

Certaines personnes qui sont passées par des maladies graves ou des traumatismes importants dans leur vie ont tout oublié de la douleur et ont conservé le meilleur : la résilience.

VOS COMMENTAIRES SONT LES BIENVENUS :

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *