La légende du fil rouge

La légende du fil rouge

Voilà ce que dit la légende :

Il y a fort longtemps, un empereur eut connaissance qu’une sorcière très puissante vivait dans l’une des provinces qui étaient sous son règne. Elle avait la capacité de voir le fil rouge du destin. L’empereur demanda donc à ce qu’elle lui soit présentée.

Lorsque la sorcière arriva, l’empereur lui ordonna de découvrir l’autre extrémité du fil qui était attaché à son petit doigt, et de l’amener devant sa future épouse. La sorcière accéda à sa demande et commença à suivre, et à suivre le fil.

Cette recherche l’amena jusque dans un marché, où une pauvre paysanne, avec son bébé dans les bras, vendait des produits. Arrivée devant la jeune femme, la sorcière lui demanda de se lever.

Le jeune empereur s’approcha de la sorcière, et celle-ci lui dit : « C’est ici que termine ton fil ». En écoutant ces mots, l’empereur rentra dans une colère noire, croyant que la sorcière se moquait de lui. Il empoigna la paysanne, qui portait toujours son bébé dans ses bras, et la fit tomber, ce qui provoqua une blessure sur le front du nouveau-né.

L’empereur ordonna que l’on saisisse la sorcière, dont la tête fut tranchée quelques jours plus tard.

Des années plus tard, l’empereur voulut se marier, et sa cour l’informa que la meilleure prétendante était la fille d’un général très puissant. Il accepta, puis arriva le jour de la noce.

Et, au moment de voir pour la première fois le visage de son épouse, celle-ci pénétra dans le temple vêtue d’une magnifique robe et d’un voile qui cachait tout son visage.

En le soulevant, l’empereur vit que sa future femme avait une cicatrice très particulière sur le front ».

Cette légende est tellement enracinée dans les cultures orientales, que des millions de personnes portent un fil rouge noué autour de l’un de leurs doigts.

L’origine de ce texte est trouble, puisqu’il serait né soit en Chine, soit au Japon.

Cependant, la légende aurait commencé peu de temps après la découverte de l’artère ulnaire, qui connecte le petit doigt au cœur, la source de notre vie et l’organe de notre corps à qui l’on prête métaphoriquement le pouvoir d’aimer.

Deux personnes attachées par ce fil rouge finiront toujours par se rencontrer, même si cela doit avoir lieu juste avant la fin du monde.

Ce fil rouge est gouverné par le Destin, c’est pour cela que, quoiqu’il arrive, il ne pourra jamais se casser.

Peut importe si les personnes tardent à se rencontrer, ou si elles passent un long moment à côté l’une de l’autre, sans même se voir.

Le fil rouge peut nous unir avec une mère, un père, un frère, un ami ou un amour romantique, dans le but que les personnes se découvrent et s’aiment.

VOS COMMENTAIRES SONT LES BIENVENUS :

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *